Neogy était en Algérie du 23 au 25 octobre 2017 afin d’assister au 7ème salon international des énergies propres, des énergies renouvelables et du développement durable. Mais qu’est-ce que ce salon ?

Le salon ERA d’Oran, en Algérie

Le salon ERA est organisé  tous les ans par le gouvernement algérien au centre des conventions d’Oran, où une centrale photovoltaïque unique au monde commence à recouvrir les toits de l’aéroport.

L’épuisement progressif du pétrole couplé à plus de 300 jours de soleil par an semblent indiquer un développement du solaire dors et déjà inévitable en Algérie. L’objectif du gouvernement actuel est donc d’atteindre un niveau de production de 22.000 mégawatts d’énergie électrique renouvelable à l’horizon 2030, soit un taux de 37% de la production nationale globale d’électricité.

Le salon ERA est une occasion exceptionnelle pour les opérateurs nationaux et étrangers de réussir leur insertion dans la dynamique créée par la mise en œuvre du programme national de développement des énergies renouvelables. Neogy a répondu présent à l’invitation avec d’autres opérateurs du secteur des énergies renouvelables pour présenter et faire connaître ses activité aux autres professionnels, mais aussi optimiser des partenariats mutuellement avantageux.

Neogy, pour une solution d’éclairage autonome et pratique

Cet événement d’ampleur était l’occasion pour Neogy de présenter ses systèmes d’énergie nomade ainsi que ses solutions d’éclairage solaire (comme ses lampadaires solaires) à de multiples entreprises algériennes. Ce déplacement riche en rencontres aura confirmé la demande en produits de qualité, résistants aux rudes conditions climatiques typiques d’Afrique du Nord. De plus, après avoir étudié avec attention les facteurs socio-culturels du pays, Neogy a su cerner et comprendre les besoins énergétiques des algériens.

La gamme Neogy apporte une solution à toutes les problématiques rencontrées en Algérie, mais aussi des autres pays du Maghreb : températures extrêmes, tempêtes de sable, environnement salin et air marin… Grâce à de solides partenariats avec des entreprises locales, l’énergie nomade poursuit ainsi son développement sur l’Afrique du Nord en concrétisant des projets toujours baignés de soleil.